Grèce – Partie 2, Athènes

Posted by on Aug 6, 2012

img_5271.jpg
Quatre jours de shooting se sont écoulés; après quelques baignades en mer, je quitte l’île de Kéa et direction Athènes!

18h15, j’arrive à Athènes. L’acropole, c’est tout ce que j’avais en tête! Je dépose mes bagages à l’hôtel, et je me mets immédiatement en route. J’ai fait quelques photos qui ont allongé mon chemin, j’arrive donc là-haut pile à l’heure de fermeture… J’ai continué ma randonnée nocturne métropolitaine dans le but de capturer de plus amples détails d’Athènes.

Le lendemain matin, j’étais à l’acropole dès l’ouverture! Vous me demandez comment elle était, et bien voici ma réponse : quelque peu décevante. L’acropole est malheureusement très invitante vue d’en bas, mais peu envoûtante une fois sur place. L’accès au site m’a permis de voir les quelques monuments historiques ornés d’échafaudages. Bref, les structures servant à la rénovation sont difficiles à rater! J’ai tout de même réussi quelques jolis cadrages, mais en général, la vision périphérique de l’oeil offrait peu de satisfaction due à tous ces travaux de restitutions.

Certes, la ville d’Athènes est vieille, mais manque beaucoup de charme en général. Les monuments viennent tout de même rétablir l’équilibre, mais malheureusement ce n’est pas assez. Le décalage entre la zone centrale et la zone historique nous donne le sentiment de visiter une tout autre ville; tout le contraire de Paris, Londres, Milan, Barcelone, ou Stockholm par exemple. Dans ces endroits exemplaires, toute la ville garde son intégrité historique.

Côté accueil, rien d’exemplaire non plus. On sent l’oppression économique qui survole la ville. En tant que touriste, on ne sait pas vraiment si on est les bienvenues; les gens vous regardent avec un regard d’envie, mais aussi avec une légère touche de désespoir qui peut parfois porter à confusion.

Bref, j’ai senti que les Athéniens manquaient peut-être de support venant du gouvernement, le peuple semble se sentir impuissant et désabusé face à la situation économique de leur pays. Mais bon, ça ne reste que de pure impression! Il faut aller sur place pour faire ses propres constatations.

Ma visite d’Athènes est déjà terminée, je rentre à l’hôtel pour planifier mon petit périple d’escalade! Avec quelques difficultés, j’ai finalement trouvé un site en bordure de la mer Méditerranée disant offrir la possibilité de faire de l’escalade de bloc. Ce site non loin de Nafplio (200 km d’Athènes) m’a tout de suite charmé malgré le peu de détails trouvé sur l’endroit. Je loue une petite voiture, je charge les directions dans mon téléphone, j’envoie l’itinéraire à ma famille (histoire que quelqu’un sache où j’allais…), puis je me mets en route!

En attendant la troisième partie du voyage (Nafplio, Grèce), voici mes meilleures photos d’Athènes !


À très bientôt!
Sam

Comments

Comments